AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Asthme félin, poils, ou autre chose ?

Aller en bas 
AuteurMessage
siberien13



Messages : 32
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Lun 11 Déc - 15:35

Bonjour

Je reviens sur ce forum pour vous faire part de notre inquiétude concernant notre femelle sibérienne, Louang, âgée de 2 ans et 3 mois. Nous l'avons adopté depuis Janvier 2016. Elle est stérilisée, vaccinée contre le typhus, coryza et leucose et n'a jamais rencontré auparavant de problèmes de santé. Elle pèse 4,2 kg et elle s'alimente normalement. Son comportement n'a pas changé.
Elle vit depuis le mois de Janvier avec un mâle sibérien, Mao, âgé quant à lui de 1 an et 5 mois. Il est castré, vacciné, mais il a malheureusement connu un épisode de coryza dès que nous l'avons adopté. Des examens supplémentaires réalisés en Septembre montreront qu'il s'agit à priori du calicivirus (présence d'une légère ulcération à la langue, aujourd'hui disparue).

Tout a commencé en mi-Septembre. Louang a subitement fait un bruit étrange lorsqu'elle était sur son arbre à chat, une sorte d'étouffement, cela a duré quelques secondes puis plus rien. Une bougie parfumée brulait dans le salon et nous l'avons immédiatement éteinte, pensant qu'il pouvait s'agir de cela. Et puis, 15 jours plus tôt, Louang a eu son rappel de vaccin, rappel que nous avons anticipé de 3 mois pour le faire coïncider avec celui de Mao. Deux vétérinaires nous ont assuré que cela ne présentait aucun risque.

Puis en Octobre et en Novembre, nous avons également assisté à quatre ou cing épisodes du même genre : Louang se met à faire un bruit étrange, elle tend son cou et on dirait qu'elle cherche sa respiration. Cela dure environ une minute et cela se produit toujours deux fois à la suite. Dans le même temps, lorsque Louang ronronne fort, nous avons remarqué qu'elle fait un autre bruit étrange, comme si elle avait besoin de déglutir fortement. Mais ce n'est pas systématique.
Nous pensions qu'il pouvait s'agir d'un problème lié aux poils puisqu'un chat sibérien est un chat à poils mi-longs et que Louang avait tendance à vomir des poils environ une fois par mois, chose qu'elle ne fait plus depuis maintenant plusieurs mois. Je précise que Louang est brossée une à deux fois par semaine avec une brosse furminator.

Puis, elle n'est plus allé à la selle pendant plusieurs jours. Nous l'avons donc emmené chez la vétérinaire en mi-Novembre qui, face à ce que nous décrivions, a réalisé une échographie abdominale ainsi qu'une radio des poumons. L'échographie a montré la présence de poils dans l'appareil digestif. Pour les éliminer, elle a prescrit des gouttes à base de métoclopramide (Emeprid) ainsi que des boulettes (Easypill)
La radio des poumons montrait quant à elle des opacités faisant suspecter un asthme... "Asthme", ce mot fait peur ! J'ai décrit ce qu'il se produisait et la vétérinaire m'a dit qu'il s'agissait en réalité de la toux féline. Elle a dit qu'il n'y avait là pas matière à s'inquiéter car ces épisodes étaient très espacés. Elle nous a prescrit de la cortisone en comprimé (dermipred 5mg, c'est à dire de la prednisolone, le solupred que nous sommes emmenés à prendre nous-aussi) à administrer en cas de crise aiguë. Elle nous a parlé à ce moment là de l'existence d'un inhalateur et également d'un traitement médicamenteux à suivre et nous en sommes restés là.

Puis, comme nous avons revu cette vétérinaire pour notre autre chat (nous n'avons pas de chance en ce moment...) mercredi dernier, nous lui avons reparlé de Louang. Elle voulait au départ lui prescrire un traitement à base de corticoïdes en comprimés.
Seulement, comme moi et ma compagne nous sommes beaucoup documentés sur le sujet de l'asthme félin, nous avions anticipé la chose et nous avons commandé sur amazon l'inhalateur "Aerocat" spécialement conçu pour les chats. Nous devrions le recevoir jeudi ou vendredi. En effet, si un traitement prolongé et a priori assez fréquent à base de comprimés composés de cortisone peut avoir un retentissement très négatif à long terme sur la santé du chat (diabète, problèmes rénaux, syndrome de cushing, etc.), le fait d'administrer la cortisone par inhalateur permet de limiter ce retentissement car la cortisone ne pénètre alors que dans la zone à traiter. La vétérinaire nous a alors prescrit un anti inflammatoire à base de cortisone (Flixotide 125mg) ainsi qu'un bronchodilatateur (salbutamol, c'est à dire de la Ventoline). Ce traitement d'une durée de 45 jours se veut progressif et dégressif.

Mais, dans le même temps, depuis environ une semaine, ces épisodes de toux se sont déjà produits à 4 reprises : lundi dernier, vendredi , samedi, hier soir. J'ai filmé avec mon téléphone portable deux épisodes que j'ai montré à une autre vétérinaire de la même clinique ce samedi matin. Elle m'a dit qu'en effet, il s'agissait bien d'une toux, une toux a priori grasse, et donc probablement d'asthme félin.
Nous lui avons parlé des effets potentiellement indésirables des médicaments. Nous voudrions être certain que Louang a bien de l'asthme avant de lui administrer un quelconque traitement, seulement il semble très difficile de déterminer s'il s'agit bien d'asthme. Et elle nous a fortement déconseillé de réaliser un examen particulièrement invasif et réalisé sous anesthésie générale : le lavage broncho-alvéolaire (LBA). Sur ce point, nous sommes d'accord avec elle. Enfin, selon elle, le traitement proposé par sa collègue devrait bien fonctionner et peut-être qu'il s'agit seulement d'un épisode inflammatoire qui ne donnera pas lieu à un traitement permanent.

Concernant l'environnement dans lequel vit Louang, quelques précisions : j'ai arrêté de fumer 5 mois après l'adoption de Louang et nous avons entre temps déménagé dans un appartement neuf. Nous n'avons donc jamais fumé dans celui-ci, nous aspirons très souvent avec un aspirateur équipé d'un filtre hepa (car je suis allergique aux acariens). Nous aimerions trouver le ou les allergène(s) responsable(s) de cette toux. Ainsi, nous avons enlevé toutes les bougies parfumées du salon la semaine dernière, nous avons également changé de litière hier car la catsan dégage de la poussière, nous avons aussi changé nos produits d'entretien, certains pouvaient être agressifs. J'ai également installé aujourd'hui un purificateur d'air dans le salon.
Nos chats ont toujours mangé des croquettes de la marque Hill's. Mao ayant une maladie chronique au niveau de l'intestin diagnostiquée récemment suite à une endoscopie digestive(décidément), nous leur donnons actuellement des croquettes z/d, conçues pour les chats rencontrant des allergies alimentaires ou des problèmes d'intolérance alimentaire. Bref, je pense que nous pouvons éliminé la piste des croquettes comme étant un potentiel allergène pour Louang.

Cependant, nous nous demandons également s'il s'agit bien d'asthme. Si tout fait pencher la balance en ce sens, pourrait-il s'agir d'autres choses ? Des poils ? D'une irritation de type pharyngite ? Nous sommes à la recherche de gens ayant rencontré le même soucis avec leur chat. S'agissait-il d'asthme pour le votre? Si oui, avez-vous expérimenté un traitement par inhalateur ? Merci à vous !

Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Bibou1402
Meilleur posteur du mois
Meilleur posteur du mois
avatar

Messages : 28880

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Lun 11 Déc - 16:52

Avec Kiwi j'ai moi aussi été confrontée à ce type de toux. Pour reprendre un peu, lorsque j'ai récupéré Kiwi, il était atteint du coryza mais je l'ai récupéré assez tôt pour que ce soit vite pris en charge. Tout de même, cette cochonnerie est encore dans son petit corps et il arrive que ça se manifeste de temps à autre.

Lorsque l'on a déménagé à Dijon, Kiwi a commencé à avoir des espèces de quintes de toux (la même chose que ce que tu décris, en tout cas). Mais c'était très espacé et ça se déclenchait sans que l'on perçoive des signaux similaires qui auraient pu expliquer ses quintes. J'ai donc mis ça sur le compte du coryza qui, lors de moments où Kiwi pouvait être plus faible ou lors de périodes de stress, se déclenchait. Or, au début de cette année, il s'est mis à avoir des quintes de façon beaucoup plus rapprochée, c'est-à-dire plusieurs fois par semaine voire plusieurs fois par jour. J'ai commencé à vraiment m'inquiéter, d'autant plus que ces épisodes là sont déjà bien stressant ! On a l'impression qu'il va vraiment s'étouffer et ne plus réussir à respirer correctement, c'est très anxiogène et je pense que mon stress ne favorisait en rien ses crises.

Direction donc le vétérinaire, d'autant plus que je devais faire ses rappels de vaccin donc ça tombait plutôt bien. La véto m'a expliqué que ce n'était pas directement lié au coryza, mais que celui-ci avait certainement dû fragiliser ses voies respiratoires, ce qui fait qu'elles sont beaucoup plus susceptibles d'être sujettes à diverses maladies. Kiwi est aussi un chat qui stresse très facilement. Pour remettre dans le contexte, lors de cette période où il a eu beaucoup de quintes de toux, j'avais dû le prendre avec moi chez mes parents car j'avais un stage près de chez eux et j'étais dans une période très stressante pour moi par rapport à pas mal de choses, ce qui a dû provoquer encore plus de stress chez lui aussi. Enfin bref, la véto m'a dit que le coryza + le stress avait dû favoriser ça, qu'il ne s'agissait peut-être pas d'asthme à proprement parler (d'autant plus que, comme tu l'as dit, l'asthme est difficilement détectable chez le chat), mais plutôt de crises asthmatiques pouvant en plus être favorisées par un environnement fumeur + tout autre facteur favorisant ces crises (encens, bougies parfumées, ...).

En tout cas, depuis que l'on a de nouveau déménagé, Kiwi n'en a plus fait une seule (ou en tout cas, je ne l'ai pas vu faire). La vétérinaire m'avait prescrit de la ventoline à donner à Kiwi lorsqu'il fait une crise, mais du coup je ne l'ai jamais utilisé.
Revenir en haut Aller en bas
siberien13



Messages : 32
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Lun 11 Déc - 17:07

@Bibou1402 a écrit:
Avec Kiwi j'ai moi aussi été confrontée à ce type de toux. Pour reprendre un peu, lorsque j'ai récupéré Kiwi, il était atteint du coryza mais je l'ai récupéré assez tôt pour que ce soit vite pris en charge. Tout de même, cette cochonnerie est encore dans son petit corps et il arrive que ça se manifeste de temps à autre.

Lorsque l'on a déménagé à Dijon, Kiwi a commencé à avoir des espèces de quintes de toux (la même chose que ce que tu décris, en tout cas). Mais c'était très espacé et ça se déclenchait sans que l'on perçoive des signaux similaires qui auraient pu expliquer ses quintes. J'ai donc mis ça sur le compte du coryza qui, lors de moments où Kiwi pouvait être plus faible ou lors de périodes de stress, se déclenchait. Or, au début de cette année, il s'est mis à avoir des quintes de façon beaucoup plus rapprochée, c'est-à-dire plusieurs fois par semaine voire plusieurs fois par jour. J'ai commencé à vraiment m'inquiéter, d'autant plus que ces épisodes là sont déjà bien stressant ! On a l'impression qu'il va vraiment s'étouffer et ne plus réussir à respirer correctement, c'est très anxiogène et je pense que mon stress ne favorisait en rien ses crises.

Direction donc le vétérinaire, d'autant plus que je devais faire ses rappels de vaccin donc ça tombait plutôt bien. La véto m'a expliqué que ce n'était pas directement lié au coryza, mais que celui-ci avait certainement dû fragiliser ses voies respiratoires, ce qui fait qu'elles sont beaucoup plus susceptibles d'être sujettes à diverses maladies. Kiwi est aussi un chat qui stresse très facilement. Pour remettre dans le contexte, lors de cette période où il a eu beaucoup de quintes de toux, j'avais dû le prendre avec moi chez mes parents car j'avais un stage près de chez eux et j'étais dans une période très stressante pour moi par rapport à pas mal de choses, ce qui a dû provoquer encore plus de stress chez lui aussi. Enfin bref, la véto m'a dit que le coryza + le stress avait dû favoriser ça, qu'il ne s'agissait peut-être pas d'asthme à proprement parler (d'autant plus que, comme tu l'as dit, l'asthme est difficilement détectable chez le chat), mais plutôt de crises asthmatiques pouvant en plus être favorisées par un environnement fumeur + tout autre facteur favorisant ces crises (encens, bougies parfumées, ...).

En tout cas, depuis que l'on a de nouveau déménagé, Kiwi n'en a plus fait une seule (ou en tout cas, je ne l'ai pas vu faire). La vétérinaire m'avait prescrit de la ventoline à donner à Kiwi lorsqu'il fait une crise, mais du coup je ne l'ai jamais utilisé.


Bonjour

Merci pour ta réponse. En fait, Louang n'a a priori pas le syndrome du coryza, mais le mâle Mao, l'a eu et l'aura encore. Je dis "a priori" car le calicivirus, ce que semble avoir Mao, est très contagieux et peut contaminer des chats étant pourtant vaccinés, ce qui est d'ailleurs son cas :/

C'est vrai que c'est très stressant de voir son chat faire ça, on se sent impuissant, on a peur. On se demande surtout ce qui peut causer ça. Pas mal de témoignages lus ici et là sur internet parlent aux aussi de l'asthme félin. Si tel est le cas, autant voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide et se dire que cela se traite bien. Ce qui n'est par exemple pas le cas du HCM... S'agit-il d'une manifestation du coryza chez Louang et d'une inflammation de ses bronches ? Ce qui est sur, c'est que la vétérinaire a vu que son arbre bronchique suggérait quelque chose, et selon elle un asthme.

Nous éliminons un par un les possibles allergènes mais s'il s'agit par exemple des acariens, c'est peine perdue et je sais de quoi je parle :/ C'est super pour ton chat s'il ne déclenche plus de toux, peut-être était-ce une allergie à quelque chose présent dans ton ancien logement.

Merci encore !



Revenir en haut Aller en bas
Bibou1402
Meilleur posteur du mois
Meilleur posteur du mois
avatar

Messages : 28880

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Lun 11 Déc - 21:50

C'est ça qui est compliqué avec les chats car c'est difficile à détecter. En effet, Kiwi présentait des quintes de toux ressemblant à de l'asthme, mais au final, comme tu l'as dit, ce n'était peut-être qu'une allergie présente dans notre ancien logement, donc au final, est-ce-qu'il a vraiment de l'asthme, je ne sais pas !

Mais dans tous les cas, cela se soigne. Je crois que quelqu'un du forum a un chat qui a un traitement contre l'asthme, ça serait bien que la personne voit ton post pour qu'elle puisse te répondre.
Revenir en haut Aller en bas
siberien13



Messages : 32
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Mar 12 Déc - 14:49

@Bibou1402 a écrit:
C'est ça qui est compliqué avec les chats car c'est difficile à détecter. En effet, Kiwi présentait des quintes de toux ressemblant à de l'asthme, mais au final, comme tu l'as dit, ce n'était peut-être qu'une allergie présente dans notre ancien logement, donc au final, est-ce-qu'il a vraiment de l'asthme, je ne sais pas !

Mais dans tous les cas, cela se soigne. Je crois que quelqu'un du forum a un chat qui a un traitement contre l'asthme, ça serait bien que la personne voit ton post pour qu'elle puisse te répondre.

Bonjour,

Oui c'est complexe.

Nous avons réussi à obtenir un rendez-vous jeudi dans une clinique vétérinaire qui ne s'occupe que des cas référés. Cela nous permettra d'obtenir un second avis avant d'entamer aérosolthérapie.

Nous pensons qu'il serait utile de vérifier la trachée de notre Louang puisqu'elle produit parfois un bruit étrange à la déglutition, et que ses épisodes de toux se produisent quasiment toujours lorsqu'elle sort de son sommeil. Après c'est elle qui décidera, nous en sommes au stade où nous émettons des hypothèses ;)

Merci encore

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Loukoumounette
colonel-chat
colonel-chat
avatar

Messages : 11237
Localisation : Gard

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Mar 12 Déc - 16:58

Je ne peux pas trop t'aider car je n'ai jamais connu ça avec mon chat.
J'espère que tu auras des réponses jeudi, n'hésite pas à nous faire un retour pour avoir des nouvelles Smile
Revenir en haut Aller en bas
LNLA
général-chat
général-chat
avatar

Messages : 32758
Localisation : Lille nord

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Mar 12 Déc - 18:07

Courage et j'espère que tu auras des réponses à tes questions
Revenir en haut Aller en bas
siberien13



Messages : 32
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Mar 12 Déc - 18:12

@LNLA a écrit:
Courage et j'espère que tu auras des réponses à tes questions

Merci, nous espérons aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Bibou1402
Meilleur posteur du mois
Meilleur posteur du mois
avatar

Messages : 28880

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Mar 12 Déc - 22:43

Ca marche Smile

Tiens nous au courant !
Revenir en haut Aller en bas
Stovy
chaspirant
chaspirant
avatar

Messages : 1110
Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Mer 13 Déc - 0:38

Hello !

Alors, j'ai eu aussi un souci à ce niveau-là pour mon plus vieux chat, Flocon. Qui a eu plusieurs crises "d'asthme" à plusieurs reprises.
Je l'avais donc emmené au véto avec une vidéo d'une de ses crises, et la véto partait bien sur de l'asthme. C'est comme tu dis, en position "couché" le cou très tendu et des bruits assez fort avec déglutition. Il a donc eu des cachets pendant un moment, qui ont totalement calmé les crises. Mais, la vétérinaire m'a dit qu'il fallait faire un genre de biopsie pour prélever dans sa gorge pour être sûr que ce soit bien ça et dans ces cas-là prendre le traitement avec l'inhalateur (comme pour les humaines).

J'avoue que je ne suis pas aller jusque là. Les crises étend très très éloignées (sauf de temps en temps), je n'ai pas voulu lui faire vivre une anesthésie générale (pour l'instant) pour ça. Surtout qu'il est en surpoids, et ça peu jouer.

Mais, tu as mit que tu avais emménagé dans un appartement neuf. Cela à commencé à ce moment-là ?
Car, Flocon n'avait jamais fait de crises (pas dans mes souvenirs) avant que je n’emménage dans un appartement neuf !
Et il est vrai que ça sentait très mauvais quand j'ai aménager, il venait d'être livré, tout sentait fort le neuf....et il y a donc surement beaucoup de particules volatiles qui se promènent et je me dis si ça pue pour moi, pour les chats encore plus !

Je pense donc que l'idéale et ce que tu fais, de bien aspirer bien aérer.
Après, s'il en fait vraiment souvent, je pense qu'une confirmation du diagnostique pour un traitement sur le long terme est le mieux. Ma vétérinaire m'avait dit que la plupart du temps les crises augmentent de plus en plus avec le temps.
Revenir en haut Aller en bas
siberien13



Messages : 32
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   Mer 13 Déc - 2:00

@Stovy a écrit:
Hello !

Alors, j'ai eu aussi un souci à ce niveau-là pour mon plus vieux chat, Flocon. Qui a eu plusieurs crises "d'asthme" à plusieurs reprises.
Je l'avais donc emmené au véto avec une vidéo d'une de ses crises, et la véto partait bien sur de l'asthme. C'est comme tu dis, en position "couché" le cou très tendu et des bruits assez fort avec déglutition. Il a donc eu des cachets pendant un moment, qui ont totalement calmé les crises. Mais, la vétérinaire m'a dit qu'il fallait faire un genre de biopsie pour prélever dans sa gorge pour être sûr que ce soit bien ça et dans ces cas-là prendre le traitement avec l'inhalateur (comme pour les humaines).

J'avoue que je ne suis pas aller jusque là. Les crises étend très très éloignées (sauf de temps en temps), je n'ai pas voulu lui faire vivre une anesthésie générale (pour l'instant) pour ça. Surtout qu'il est en surpoids, et ça peu jouer.

Mais, tu as mit que tu avais emménagé dans un appartement neuf. Cela à commencé à ce moment-là ?
Car, Flocon n'avait jamais fait de crises (pas dans mes souvenirs) avant que je n’emménage dans un appartement neuf !
Et il est vrai que ça sentait très mauvais quand j'ai aménager, il venait d'être livré, tout sentait fort le neuf....et il y a donc surement beaucoup de particules volatiles qui se promènent et je me dis si ça pue pour moi, pour les chats encore plus !

Je pense donc que l'idéale et ce que tu fais, de bien aspirer bien aérer.
Après, s'il en fait vraiment souvent, je pense qu'une confirmation du diagnostique pour un traitement sur le long terme est le mieux. Ma vétérinaire m'avait dit que la plupart du temps les crises augmentent de plus en plus avec le temps.

Bonjour,

Merci pour ta réponse.

La déglutition qui émet un bruit particulier (on dirait presque qu'elle a un hoquet) ne se fait pas lors de la crise, c'est plutôt dans le courant de la journée, par exemple quand elle ronronne. Mais ce n'est pas du tout systématique, elle le fait de temps en temps. Cependant ce phénomène est apparu durant la même période que les premiers épisodes de toux.

En parlant de la toux, ce soir, Louang n'a pas toussé en notre présence.

Oui nous avons déménagé il y a bientôt un an et le premier épisode de toux date de mi/fin Septembre. Par contre, oui, il peut y avoir pas mal d'éléments nocifs dans l'air, ne serait-ce que ceux dégagés par les meubles Ikea :(

Notre vétérinaire ne nous a pas parlé d'une biopsie au niveau de la gorge. Par contre, elle nous a dit que dans certains cas, on procède à un lavage broncho-alvéolaire (LBA) et on analyse ensuite les sécrétions pour déterminer de quoi il s''agit. C'est un examen très invasif pratiqué sous anesthésie générale et assez dangereux selon elle. Nous n'en sommes heureusement pas encore là ! Par contre, peut-être que quelque chose gêne Louang au niveau de la gorge.
Heureusement que nous voyons un autre vétérinaire jeudi, deux avis valent mieux qu'un. C'est d'ailleurs jeudi que nous devons recevoir l'Aérocat. Si ce vétérinaire confirme le diagnostic, nous commencerons les inhalations dès jeudi soir, ça va être du sport même si Louang est une chatte très docile ! Si on ne traite pas l'inflammation des bronches, cela peut s'aggraver avec le temps et donc, oui, il peut y avoir une aggravation des crises, d'où l'intérêt de rapidement agir ;)

Je te souhaite une bonne soirée

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Asthme félin, poils, ou autre chose ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Asthme félin, poils, ou autre chose ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pro-Mix ou Fafard? J'ai trouvé autre chose...
» Autre chose, mais pas cher !!
» Camping chèque
» Forsythia ou autre chose?
» vinette sans épine ou autre chose?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur les chats, Happy Cats :: DISCUSSIONS AUTOUR DU CHAT :: Santé féline-
Sauter vers: