AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Risques liés au sevrage précoce du chaton

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
LNLA
Meilleur posteur du mois
Meilleur posteur du mois
LNLA

Messages : 33439
Localisation : Lille nord

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Ven 27 Juin - 18:15

Très intéressant comme article
Revenir en haut Aller en bas
bilboadeschatalans
général-chat
général-chat
bilboadeschatalans

Messages : 64850
Localisation : Argelès sur mer, pyrénées-orientales

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Ven 27 Juin - 18:51

Merci pour ta contribution à cet article.  http://smileys.sur-l 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.belmudes-julien-climatisation.com/
lydie
général-chat
général-chat
lydie

Messages : 25397
Localisation : aisne

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Ven 27 Juin - 19:41

Ce qui prouve que les vétérinaires ne disent pas tous que les chatons peuvent être séparés à 2 mois comme beaucoup le disent histoire de justifier d'adopter à cet âge trop précoce...
Revenir en haut Aller en bas
http://happymum.forumactif.org/
JaBouFi
colonel-chat
colonel-chat
JaBouFi

Messages : 11594
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Ven 27 Juin - 21:36

Merci Barbaralba, c'est intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Bibou1402
général-chat
général-chat
Bibou1402

Messages : 29341

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Ven 27 Juin - 23:32

Super merci pour l'article ! Je le garde sous la poche, histoire de "prouver" mes dires aux plus récalcitrants  http://smileys.sur-l
Revenir en haut Aller en bas
LNLA
Meilleur posteur du mois
Meilleur posteur du mois
LNLA

Messages : 33439
Localisation : Lille nord

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Ven 27 Juin - 23:39

tout à fait bibou
Revenir en haut Aller en bas
Barbaralba
colonel-chat
colonel-chat
Barbaralba

Messages : 11881
Localisation : Les Milles (BdR)

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Dim 29 Juin - 23:45

Je vous en prie.
La conclusion parle d'elle meme. C'est toujours bon de voir que certains en parlent ouvertement. Pourvu que cela fasse boule de neige.

Et pendant que je vous écris, ALba est en pleine séance de pattounage sur ma robe de chambre. A croire que c'est fait expres.
Revenir en haut Aller en bas
JaBouFi
colonel-chat
colonel-chat
JaBouFi

Messages : 11594
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Lun 30 Juin - 8:53

Elle sait lire  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Barbaralba
colonel-chat
colonel-chat
Barbaralba

Messages : 11881
Localisation : Les Milles (BdR)

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Lun 30 Juin - 10:21

J'te jure.
Revenir en haut Aller en bas
Mimi60
chaspirant
chaspirant
Mimi60

Messages : 835
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Jeu 3 Juil - 11:43

Article vraiment super,très intéressant , surtout en ces périodes de naissance ou plein de bébés vont être séparés trop tôt.... , je vais tout essayer pour que Gribouille et Mistigri trouve un équilibre. La présence de Prince et Perle vont les aider (je l'espère de tout cœur).
Revenir en haut Aller en bas
JaBouFi
colonel-chat
colonel-chat
JaBouFi

Messages : 11594
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Jeu 3 Juil - 13:54

Je l'espère aussi.
Tu nous diras au fur et à mesure de l'évolution  http://smileys.sur-l 
Revenir en haut Aller en bas
Mimi60
chaspirant
chaspirant
Mimi60

Messages : 835
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Mar 30 Sep - 23:26

Pour Mistigri, l'adaptation se fait de mieux en mieux , il se détache de moi (avoir un chat qui vous suit absolument partout toute la journée , c'étais pas évident) il reprend petit à petit son autonomie. Par contre pour Gribouille c'est autre chose. Il a vraiment tendance a mordre, et bien fort. Son hyper-activité est aussi dur à gérer. Si on ne joue pas avec lui , il va faire n'importe quoi, comme "ronger" absolument tout les petits câbles qu'il voit , même en hauteur, il saute sur le mur. Si vous auriez des idées pour le calmer , je suis preneuse.
Revenir en haut Aller en bas
Bibou1402
général-chat
général-chat
Bibou1402

Messages : 29341

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Mer 1 Oct - 8:10

C'est compliqué... Le mieux c'est de jouer avec lui dès que tu vois qu'il commence à péter un câble.
Revenir en haut Aller en bas
Wawash
chaspirant
chaspirant
Wawash

Messages : 949
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Lun 10 Aoû - 19:26

Je sais pas si Fluffy a été sevré trop tôt (je l'ai eu 5 jours avant les 3 mois) mais là je sais pas comment faire. Je joue avec lui (quand il commence à s'agiter en général, on fait des session de 15 à 20 min de jeu avec ce long baton en plastique et plumes au bout) sauf qu'après il ne se calme pas et continue à vouloir m'attaquer les doigts et les pieds (mais surtout les doigts) quand j'écris à l'ordinateur. J'ai beau lui dire non, lui donner une petite (toute petite hein!) tape sur le museau quand il veut mordre ou sur les pattes quand il veut griffer, mais ça ne fonctionne pas...

Aujourd'hui c'était le premier jour où il est resté seul toute la journée donc en rentrant on a joué 35 min. C'est trop peut être? Je sais pas si je devrais le calmer en finissant le jeu mais en même temps je vois pas comment faire avec ce jeu...

C'est surtout quand je suis assise sur mon canapé et mon ordi portable sur les genoux. Sachant que le matin on joue sur le canapé pour ne pas trop faire de bruit pour les voisins d'en dessous, peut-être que je devrais changer de place parce qu'il pense que c'est un endroit pour jouer? Je chercher des solutions...
Revenir en haut Aller en bas
http://rockthiswayforum.forumsactifs.com/forum
Milaine
lieutenant-chat
lieutenant-chat
Milaine

Messages : 1708
Localisation : DIJON

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Lun 10 Aoû - 19:42

Je pense qu'il est bien jeune et qu'il lui faut un peu de temps pour comprendre ce qu'il doit faire ou pas.
Ma Calie a 2 ans 1/2 et est une "psychopathe" d'après mon fils. Elle devient vraiment méchante parfois et fait très mal.
Pour ton chat c'est différent, je pense qu'il veut avant tout jouer. N'hésite pas à jouer avec lui, je ne pense pas que la durée soit limitée. Tu peux essayer les circuits, en général ils jouent tous seuls avec. http://smileys.sur-l
Revenir en haut Aller en bas
JaBouFi
colonel-chat
colonel-chat
JaBouFi

Messages : 11594
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Lun 10 Aoû - 19:47

C'est un chaton et son but dans la vie c'est de jouet lol!
Il faut qu'il apprenne que sortir les griffes et les dents ça fait mal http://smileys.sur-l
Revenir en haut Aller en bas
bilboadeschatalans
général-chat
général-chat
bilboadeschatalans

Messages : 64850
Localisation : Argelès sur mer, pyrénées-orientales

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Mar 11 Aoû - 16:40

Un chat qui mord et qui griffe lors du jeu c'est toujours un signe de mauvais sevrage, je n'ai pas le cas sur mes minous qui ont été pris à 4 mois.

Il faut de suite stopper le jeu lorsque cela devient violent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.belmudes-julien-climatisation.com/
Bibou1402
général-chat
général-chat
Bibou1402

Messages : 29341

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Mar 11 Aoû - 18:03

+1 avec Bilboa. De plus, il est jeune donc c'est normal qu'il veuille tout le temps jouer^^ Mais s'il commence à te mordre ou te griffer, il faut arrêter direct.
Revenir en haut Aller en bas
bilboadeschatalans
général-chat
général-chat
bilboadeschatalans

Messages : 64850
Localisation : Argelès sur mer, pyrénées-orientales

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Mer 13 Avr - 21:30

Cela va être la saison des portées et des adoptions, je remonte donc le sujet Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.belmudes-julien-climatisation.com/
LNLA
Meilleur posteur du mois
Meilleur posteur du mois
LNLA

Messages : 33439
Localisation : Lille nord

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Mer 13 Avr - 21:31

tu as raison
Revenir en haut Aller en bas
Bibou1402
général-chat
général-chat
Bibou1402

Messages : 29341

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Sam 4 Aoû - 12:33

http://smileys.sur-l
Revenir en haut Aller en bas
bilboadeschatalans
général-chat
général-chat
bilboadeschatalans

Messages : 64850
Localisation : Argelès sur mer, pyrénées-orientales

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Mar 30 Oct - 18:23

Petit rappel de ce sujet fort important.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.belmudes-julien-climatisation.com/
Sylvie68



Messages : 29

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Ven 25 Jan - 22:01

Merci pour avoir mis des mots sur les maux qui peuvent être développés par les chats sevrés trop précocement.
J'aimerai soumettre un cas pour idées, avis, retour d'expérience...

J'ai recueilli le 13 octobre un chat noir, un adolescent mâle (âgé estimé à ce moment: +/- 7 mois). C'est une voisine qui l'avait vu errer à plusieurs reprises près d'un arrêt de tram, elle aurait du le garder (famille d'accueil) mais elle s'est désistée au dernier moment, bref... trop dangereux, il était proche des rails du chemin de fer, des rails du tram + trafic des bus + rond point (voitures) + toutes sortes de gens qui passent et qui n'aiment pas forcément les chats. J'ai pu l'attraper facilement la nuit: un migrant tout à fait sympathique est sorti des rails de chemins de fer et me l'a tendu (il pensait que je cherchais un porte-feuille tombé ou un GSM égaré avec ma grosse lampe torche!!! euh non, c'est pour le chat!!!). Par ici, il y a beaucoup de migrants qui espèrent rejoindre la Grande Bretagne. J'avais préparé du thon, il était attiré mais "sans plus" (peut-être qu'il ne connaissait pas, mais il m'a semblé avoir l'estomac déjà nourri). Jours suivants: direction véto, pas de puçage électronique. Enquête de quartier, il ressemble à un autre chat connu d'un asile de migrants mais ce n'est pas lui. Affiches dans le quartier + site web, personne ne le cherche... comme c'est trop souvent le cas. J'ai trouvé une personne de confiance qui devrait l'adopter un jour, lorsque son adorable mimine (âgée) ira au paradis des chats. En attendant, le petit diablotin noir est chez moi.

Premiers jours isolé des miens. C'est déjà le 3è cette année que je recueille, zut alors.
Il a l'habitude des humains (très sociable);  de là, je suppose qu'il a été pris en charge par un groupe de migrants.
Pas maigre, pas gros non plus. J'ai remarqué que comme d'autres chats, il mange du pain. Poil poussiéreux mais pas sale. Quelques puces mais trois fois rien, une chance.

Je m'aperçois dès son arrivée qu'il est très câlin avec moi, lorsqu'il est isolé et au calme. Il "fait du pain à fond" sur mes cuisses et surtout, il tête comme j'ai rarement vu (succion intense dans les creux dans la paume de ma main ou mes doigts). Il en bavouille de plaisir, il me fait ça au minium 1h en ininterrompu... encore un qui a perdu sa maman trop tôt, pauvre chou. Aucun doute possible à ce propos. Mais dès qu'il y a le moindre bruit, il s'arrête. Puis reprend. Un rien le déconcentre. Aujourd'hui il le fait toujours encore, je pense qu'il en a besoin, que ça le rassure? (1h le matin + 1h le soir).
Très rapidement il est en confiance et demande à sortir de ma salle de bain. Il a bien sur repéré les autres chats et vice-versa.
J'ai rarement vu un chat être autant à l'aise quelques 2 ou 3 jours après son arrivée. J'ai sagement attendu de lui ouvrir après la consultation chez le vétérinaire.

Et là, les ennuis ont commencé Very Happy
(ce n'est pas faute d'y aller progressivement - ou tout autre technique de présentation, là n'est pas le problème!!!)

Il a un comportement que je n'ai jamais vu jusque là. Le petit saute sur mes 4 autres chats, quel que soit leur âge ou leur sexe. Et il me fait ça en permanence, dès lors que les miens bougent.
A le voir, c'est comme un jeu (mais pas tout à fait). Il va sauter sur les autres ("attaquer" mais ce n'est pas exactement ça). Y compris sauter sur le Maine Coon de 8kg qui ne dit rien et qui se laisse faire!!! C'est violent pour les miens (surtout que certains ont déjà subi la violence dans leur passé), mais je ne pense pas que ce soit "volontairement violent". Il le fait "malgré lui". Stupeur... par contre je ne sais pas s'il les mord/griffe réellement, ou pas (mes miens peuvent exprimer leur peur et leur surprise sans qu'il y aie une "violence physique" hormis sa manière de leur sauter dessus). Par exemple, le petit a une touffe de poils du Maine Coon dans sa gueule, ça il aime (mais l'autre perd ses poils feutrés facilement, m'enfin quand même!). Parfois, il me fait des variantes: je l'ai surpris à sauter DEVANT un de mes chats. Histoire de surprendre l'autre (de s'imposer?). Genre "coucou c'est moi"... sympa comme ambiance dès le départ...

Presque "heureusement" mais pas "vraiment quand même", le petit noir est tombé malade durant la 2è semaine. On a eu du répit car il a pu rester avec nous (complètement cassé). On a eu du mal à le guérir mais on l'a vite su. De la force pour refuser ses cachets, tiens tiens, re-comportement de folie (du jour au lendemain), il sautait à nouveau sur mes chats... c'est reparti. Tant mieux pour lui, tant pis pour nous! Ensuite quand il était parfaitement remis, soit 2/3 semaines après, je l'ai fait castrer. Le + vite possible pour que ça soit vivable: abaisser son taux d'hormones (le calmer) et impérativement éviter qu'il débute avec des marquages urinaires. Le soir de l'opération il a resauté sur mes chats, comme s'il voulait "rattraper le temps perdu", j'étais surprise (dégoûtée!!!). Enfin tant mieux, il a bien tenu et récupéré face au cocktail de drogues pour l'endormir, c'est ça le plus important.

Je l'ai isolé par moments, car c'est nécessaire. Invivable pour nous tous, mes chats et moi. Au départ, il leur sautait en permanence dessus. En gros, il y en a toujours un qui va manger, boire, aller au pipi-room, etc... (ça bouge tout le temps avec 4 autres chats, même s'ils sont de nature très calme). Mais dès que j'ouvrais la porte de la salle de bain, quand p'tit monsieur c'est calmé, ça recommençait. Super content d'être avec nous, ça reprenait de plus belle (yeees...!!!). Je me suis dit qu'il fallait "tenir" et le garder le plus possible avec nous. Très difficile à vivre, j'étais sous calmants moi-même (+ siestes dès qu'il était enfermé, je n'en pouvais plus). Pourtant j'en ai déjà eu des chats... mais là, je suis "gâtée"!

Maintenant ça fait donc 3 mois et 2 semaines qu'il est là. Un exploit. Failli le tuer un millier de fois, l'apporter au refuge idem, etc... son comportement a heureusement évolué. Mais "on n'y est pas encore"... l'objectif est qu'il soit capable de rester avec nous tout le temps. Le temps qu'un jour, il puisse partir vivre chez la personne de confiance. C'est un brave chat et il va y arriver... un jour ou l'autre!!! J'ai conscience qu'il est jeune (maintenant: 10 mois) et qu'il se calmera de toute manière avec l'âge. Bien sur, je l'ai fait rapidement stériliser (après qu'il aie récupéré de sa maladie tout au début). Je vis dans un 70m² mais "entièrement dédié" aux chats (3 *supers* arbres à chats, 1 tronc de sisal haut comme moi pour leurs griffes, plein de cachettes, etc, etc... j'ai tout aménagé pour que ça se passe bien entre eux, y compris les espaces de "circulation interne"). De belles fenêtres avec vue sur la rue ou sur les jardins à l'arrière pour "la détente et l'observation". Je ne l'amène pas en refuge pour différentes raisons, notamment car miraculeusement, il n'a pas été abîmé par les 7 premiers mois de sa vie à l'extérieur. Pas question qu'il choppe une maladie là-bas (ça arrive). Et lui éviter les mauvais comportements, là c'est déjà "too much" (il se bagarrerait avec d'autres or il doit apprendre l'inverse!!!).

Tous les soirs, il dort seul. Sinon c'est la java en début de nuit ou à l'aube. Assez incroyable qu'il ne soit toujours pas capable de rester avec nous. C'est à la fois "long et pas assez long" 3 mois 1/2... j'ai beaucoup de patience mais quand même. J'ai rarement été violente avec lui; quatre ou cinq fois peut-être et encore, c'était le prendre par la peau du cou (là il a son poids donc le geste doit être rapide et surtout ne pas durer). Violence dans les mots, dans le ton de la voix, et basta, dans la salle de bains. C'est rare et inutile, il ne comprend pas trop. C'est comme un bébé humain, il cherche les limites (sans le vouloir). Je me suis dit qu'il avait vécu avec sa maman et ses frères et sœurs mais pas assez longtemps. Séparé juste au moment où vers 2 ou 3 mois, les chatons deviennent fort et jouent/se battent entre eux pour trouver leurs limites. ça lui a manqué, il n'a pas acquis le "langage corporel" des chats: j'ai du mal à lui faire comprendre (pourtant je suis à la maison en permanence). Au début j'étais tellement surprise "qu'il n'écoute pas" (ils finissent toujours par entendre!!! et pas en leur criant dessus). Il n'est pas méchant du tout, il a un très bon fond. Même en ayant l'habitude des chats; j'avoue que je ne faisais que de lui courir après au départ, fallait les séparer. J'ai testé le jeu pour détourner son attention des miens. ça fonctionne moyennement. Surtout pas de canne à pêche, ils sautent à deux dessus et ce n'est pas gérable. Là, je peux le détourner d'un chat en lui lançant des souris ou des coussins de valériane. Il court après et me ramène parfois le jouet. Il est extrêmement intelligent et très débrouillard. Pour Noël, il m'a fait le cadeau d'enfin arriver à cligner des yeux!!! Il a de grands yeux couleur ambre (magnifiques). J'ai essayé de lui apprendre que quand un chat est bien à l'aise, il peut faire des "bisous des yeux" en clignant avec. Vous ne vous rendez même pas compte à quel point ça m'a fait plaisir, si, si !!! des semaines à le lui apprendre (gloups).

J'ai évoqué son cas rapidement à deux vétérinaires car il a un "défaut d'attention". C'est à dire que s'il est concentré sur quelque chose, un bruit ou un mouvement le déconcentrera immédiatement. Il switche trop facilement pour un jeune chat, ça c'est le comportement qu'ils ont tout jeunes, mais pas à 7/8 mois et davantage... dommage mais pour un véto, c'est d'office lié à la jeunesse (non pas vraiment). Et payer pour un comportementaliste, je l'envisage mais pas sur qu'il me dise plus que ce que j'en devine (sans prétention hein, mais 150 ou 200€ ça me servirait à d'autre chose pour lui, sincèrement je l'ai pris "sans le vouloir", et parce que j'ai une solution pour le placer à l'avenir). Et le véto qui l'a castré a beaucoup de mal à imaginer ce que je lui raconte. Il est si mimi quand il n'y a pas d'autre chat, c'est exact. Je veux bien croire qu'un véto ne fasse pas confiance "aux gens", là on ne se connait pas, mais zut quand même.
Sans aucun conseil de véto donc: là, je lui donne en complément les croquettes "Calm" de la gamme vétérinaire de Royal Canin (ça aide surtout à calmer mon Maine Coon, c'est très visible). J'ai mis le petit sous Anxivet mais de manière très ponctuelle, quelques jours pour tester si ça l'aide, ou pas (1/4 de comprimé/jour - ne pas le droguer!!!). Juste pour qu'il arrive à trouver plus facilement de la paix intérieure, de la concentration sur lui-même et pas sur les autres. Hésité avec le Zylkène. J'ai pleuré à faire ça, jamais je n'ai agi ainsi... il ne faut pas qu'il aille en refuge, il aura une super maison chez la dame que je connais. Juste tenir.

Il continue à sauter et à provoquer mes chats, mais moins souvent. Avant-hier par exemple, il s'est planté devant ma toute vieille qui dormait paisiblement sur mon oreiller. Elle stresse immédiatement et feule, c'est insupportable. Elle ne l'attaquera pas, mais le petit lui sautera dessus si je n'interviens pas. Je crois juste qu'il aime "faire réagir" les autres chats, que ça l'amuse, qqch comme ça. Pareil, il barre la route à une autre chatte âgée, pour ne pas qu'elle monte en sécurité dans son panier en hauteur. C'est très stressant à subir. Heureusement il arrive à présent à dormir depuis peu AVEC nous en journée (pas tous les jours et pas la nuit).

Bref, si vous avez la moindre idée pour accélérer les choses, pour arriver à lui faire intégrer qu'on ne saute pas sur les autres chats, pour qu'il adopte plus rapidement les "codes des chats"... il apprend mais très lentement, c'est ça qui est très difficile à vivre. Enfin je suis déjà heureuse qu'il arrive à comprendre les choses (certains chats ne peuvent pas être "repris", là c'est limite mais ça passe encore tout juste). Je sais bien que vers ses 2 ans ça ira mieux mais là il n'a que 10 mois (comment tenir!!!). Je pense être sur la bonne voie mais j'en bave, c'est dur de récupérer un chat non sevré correctement. Très dur. Son soucis à lui c'est qu'il a raté la période où les chatons jouent "entre eux" et se découvrent, apprennent les codes et les coutumes des chats, jusqu'où ils peuvent aller, dans quelles limites... et cela n'a pas été encore abordé par ici (j'ai connu des chatons livrés à eux-même mais qui restent ensemble pour grandir!!! ça leur apporte énormément, même si la maman n'est hélas plus là / Ce cas de figure est encore différent). Là il n'a pas de "problème" avec les autres chats si ce n'est qu'il leur saute dessus "avec un maximum d'énergie" (différent d'un chat qui n'en supporterait pas un autre durant + 15 secondes et qui va l'attaquer réellement). Là au contraire, le petit noir est très (trop) attiré, excité par mes autres chats. Et si pas repris maintenant (et avec moi en l'occurrence), sa vie future risque d'être compromise (pas adoptable alors qu'il est super, mis à part son comportement actuel). Evidemment je peste car l'idéal aurait été la personne qui aurait du faire famille d'accueil, elle avait tout un étage pour lui tout seul, grrr...!!! Faire face à la situation maintenant et trouver s'il existe des solutions que vous connaissez. Thanks for reading.

http://smileys.sur-l
Revenir en haut Aller en bas
Bibou1402
général-chat
général-chat
Bibou1402

Messages : 29341

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Sam 26 Jan - 0:24

Alors je sais pas si ce que je vais dire c'est bon ou pas, mais je te livre mon ressenti.

Tu as l'air d'avoir des chats très calmes et posés et pour moi, c'est une chance pour ce petit nouveau ! En fait, pour moi tu ne devrais pas intervenir systématiquement quand il va vers eux. C'est peut-être insupportable pour toi de le voir bousculer leur petite vie paisible, mais je pense que tes chats sauront très bien se défendre. Et surtout, pour moi ce n'est pas toi vraiment qui va lui apprendre à communiquer de façon adaptée avec ses pairs, mais ce sont bien tes chats. J'aurais tendance aussi à dire que, en plus d'un probable sevrage précoce, il reste jeune et je suis donc du même avis que les vétos. 10 mois c'est encore jeune, alors peut-être que tu n'as pas eu des chats hyper actifs, mais à 10 mois c'est normal qu'il soit encore un peu fou-fou. Pour moi, c'est peut-être facile à dire, mais tu devrais peut-être juste essayer de le laisser vivre sa vie tout simplement, avec tes autres chats..
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie68



Messages : 29

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Sam 26 Jan - 2:49

C'est super d'avoir un avis "différent", merci pour ton appréciation! ça m'aide à mieux comprendre et à faire face à la situation.

Oui chez moi, les chats sont de nature calme. L'idée de base est de leur offrir un "havre de paix", un lieu apaisé (par rapport à leur vécu). Et justement j'ai un soucis par rapport à ça.
J'ai 2 chats (sur les 4) qui ont un passé où ils ont connu de la violence:

- mon adorable Câline (14 ans) se faisait agresser par un autre chat, dans sa vie d'avant. La vieille dame chez qui elle était "l'avait oublié" et lui préférait le "nouveau" et "beau jeune rouquin" qui avait tous les droits - y compris celui de la violenter (elle qui est gentille comme tout!!! mais très nerveuse par contre: se calme en mangeant de trop + une alopécie qui ne cesse de s'agrandir). Si le petit noir vient vers elle, il va la "provoquer" (un jeu pour lui?). Elle réagit très fortement en feulant. Elle tente de partir, mais il lui court après. Son niveau de stress monte en flèche. S'en suit un corps à corps et des cris, gémissements... impossible de savoir s'il la mord ou griffe. Et après, même s'il est éloigné d'elle (avec d'autres préoccupations), si elle le voit: elle va à nouveau feuler, donc attirer l'attention sur elle (précisément ce qu'elle ne devrait pas faire). Mais elle passe vite d'un état à l'autre, suffit que j'arrive, je la câline et elle ronronne à fond (ça la rassure). De là, elle arrive à se détendre enfin et à oublier la présence du petit.
Elle n'arrive pas à se débarrasser du "petit monstre" toute seule, parce que quand il l'embête, il n'a que ça en tête (idée fixe)... il vient et revient sans cesse vers elle. Comme attiré par un aimant.
Je vais essayer de les laisser faire "jusqu'au bout" quand j'aurais le cœur suffisamment accroché. Je suppose que le petit s'arrêtera quand il en aura marre ou qu'il trouvera un autre centre d'attention qu'elle...

- O'Malley le croisé maine coon (8 ans) réagissait vivement dès qu'il voyait quelque chose qui a la forme d'un bâton (stylo, balais, canne de la canne à pêche, le peigne pour le brosser, ma brosse à cheveux ou à dents, etc...). Il commence à comprendre que chez moi, on ne lui fera rien, il réagit "légèrement moins". L'été dernier, il a vu pour la 1è fois les jeunes enfants des voisins jouer dans le jardin. Il leur a littéralement feulé dessus, avec force et conviction. Et pourtant, nous sommes en hauteur, aucun risque que les enfants s'approchent! Jamais je ne l'ai vu réagir ainsi chez moi. Donc à priori, il a été agressé dans son passé par des enfants ET avec un bâton... puis il a atterrit au refuge l'an dernier, avec ses autres "copains d'infortune". Là-bas, il crachait sur tous les bénévoles. ça a duré environ 2 mois 1/2. La plupart des personnes longeaient les murs pour ne pas l'approcher!!! Et moi qui lui souriais doucement car s'il feulait, c'était par peur et mal-être. Inutile de rajouter de la peur à la sienne, plutôt de la légèreté et de la gaieté. J'ai été la première à passer ma main dans son pelage, mmm, je rêvais de l'apaiser et de lui faire du bien, ça a marché bien au delà de mes espérances... le grand chat a pleuré dans mes bras (jamais vécu ça). Et il est chez moi maintenant car impossible de "l'abandonner" (relation intense).
C'est un amour mais il reste très sensible. S'il y a de la violence, lui va la subir totalement, se laisser complètement dominer (ici par le jeune noir). Il n’émet aucun son, aucun "appel au secours". Des fois quand j'interviens c'est très tard car je n'entends rien (le petit noir a la bouche remplie de ses poils). O'Malley est à terre, le ventre offert, il n'oppose quasiment aucune résistance au petit. Je vois les yeux hagards de ce pauvre O'Malley, ronds de peur et tout noirs.
Ensuite, si O'Malley a été "agressé trop longtemps", il va retourner cette violence contre un autre de mes chats (rare mais s'il est trop énervé, c'est la catastrophe). C'est très problématique, pour ça que je ne peux pas laisser faire le petit noir avec O'Malley.
Mais les fameuses croquettes Calm l'apaisent bien. Depuis qu'il en mange (+/- 3 semaines), il n'a pas retourné la violence contre mes autres chats.

- Le jeune noir plaque ma Poucette au sol (3 ans) et je pense qu'il lui fait mal. Elle gémit, elle réplique de toutes ses forces mais il a le dessus. Ok elle est boulotte mais tout de même. Elle a découvert avec effroi ce que c'est qu'un chat "violent" et ça, ça m'embête car elle est tout innocente... une toute gentille façon "naïve" qui a été foutue dehors lorsqu'elle avait 4 mois, au moment où la neige est tombée, dans une rue avec des entrepôts remplis de chats (pour les souris disent-ils) et qui n'a jamais fait de mal à une mouche. Difficile pour moi de lui faire subir ce genre de situation.

- Avec Fifille (12 ans), le jeune noir va la poursuivre dès qu'elle quitte son hamac sécurisé en hauteur. Elle réagit, fait face à lui et sort les griffes mais rien n'y fait, il continue à la "harceler"... elle a le défaut de "fuir" ce qui excite le petit. Pas par peur mais parce qu'elle en a trop marre...

L'impression que le jeune noir vit sa réelle adolescence ici chez moi très en retard (il n'a probablement pas pu le vivre étant dehors, étant livré à lui-même trop vite, struggle for life). Bah à 10 mois, oui ils sont parfois tout fous-fous mais il me semblait (de mémoire) qu'ils arrivaient en général à mieux fixer leur attention (disons un moment, pas en permanence évidemment!). Là ce n'est ni un chaton ni un chat adulte, on est entre-deux (physiquement ses oreilles prennent moins d'importance, sa frimousse évolue, le corps est bientôt à la taille adulte)... mais il a la vivacité d'un chat qui vient de l'extérieur! En ne voulant plus trop y retourner d'ailleurs. Oui un hyper-actif, super intelligent au passage, débrouillard comme pas deux, curieux de tout et très affectueux... bref, je n'y comprend plus grand chose et puis 3 mois 1/2 de feulements et bastons, j'avoue rêver à retrouver un minimum de calme et de sérénité.

Allez... la nuit porte conseil... http://mes-smileys.f
(merci de ton avis)
Revenir en haut Aller en bas
anisette
commandant-chat
commandant-chat
anisette

Messages : 7035
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Sam 26 Jan - 13:50

La cohabitation entre chats n'est jamais simple et plus ils sont nombreux (avec des caractères différents), plus c'est compliqué. Ici j'en ai deux qui ne s'aiment pas avec parfois des bagarres et malgré toute l'affection que j'ai pour la petite dernière (qui n'est pas forcément la cause de la mésentente) je dirais que si c'était à refaire je ne referais pas...

Ton petit dernier est jeune et devrait quand même se calmer en vieillissant. Je ne sais pas s'il est castré, mais ça aide aussi à ce qu'ils soient plus posés. La présence de chats plus calmes aussi devrait l'aider à se stabiliser un peu.

Après, il arrive que ça ne fonctionne pas...


_______________
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie68



Messages : 29

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Dim 27 Jan - 14:41

Oui, pas simple, en gros je me disais que ma peine est à la hauteur du trop long texte posté ici !!!
Tu as combien de chats chez toi Anisette?

Oh que oui, le petit dernier est castré (c'était la 1è chose à faire). En fait c'est lui qui a un comportement différent des autres, vu sa jeunesse et sa fougue. Mais ça ira en s'assagissant, c'est sur et certain... juste tenir, c'est très dur.

Plus âgé, ça ira surement beaucoup mieux. Seule avec lui (sans autre chat), il se comporte vraiment très bien. Pour ça que j'ai espoir et pense qu'il va devenir une crème. Il faut qu'il arrive à trouver la paix intérieure (et pas être sur le qui-vive en permanence à 200% = réagir à n'importe quel stimulis). Et tu as raison, les autres plus calmes lui transmettront leur sérénité. Là tout récemment, il arrive enfin à faire abstraction des autres, à se poser et parfois dormir avec nous en journée !!! Il évolue très positivement, c'est long à venir mais ça commence... J'ai remarqué qu'il a une taille quasi d'adulte, il a du prendre 10cm dans la longueur depuis son arrivée Very Happy

(je croise les doigts pour que ça marche et que je puisse respirer au quotidien à nouveau... et faire autre chose que de penser "chat" en permanence!!!).
Revenir en haut Aller en bas
anisette
commandant-chat
commandant-chat
anisette

Messages : 7035
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Dim 27 Jan - 16:41

je réponds, mais on est hors sujet par rapport aux risques liées au sevrage précoce...

Je n'ai que 3 chats (3 femelles).

Deux de bientôt 8 et 9 ans, plutôt calmes et habituées à une petite vie bien tranquille ensemble. Et une petite dernière de 3 ans (arrivée il y a un peu plus d'un an), très gentille , très affectueuse mais beaucoup plus vive.

Le souci est que la plus âgée de mes miss (Fanou) ne la supporte pas, d'où bagarres, stress (l'autre jour elle était dans tous ses états et a fait caca sur le lit alors qu'elle a toujours été très propre). En fait, Nala (la petite dernière) ne demanderait pas mieux que d'être acceptée, mais Fanou la déteste. Parfois je me dis que je devrais essayer de trouver une nouvelle famille à Nala car je n'aurais pas le coeur de me séparer de Fanou, mais je n'arrive pas à m'y résoudre. Je suis consciente qu'au bout de plus d'un an, la situation ne va pas évoluer.

Heureusement, j'ai aussi Ganesha, mon petit coeur, toujours de bonne humeur, toujours en train de ronronner et qui s'entend avec tout le monde.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie68



Messages : 29

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Jeu 14 Fév - 2:07

ça y est, aujourd'hui on "fête" les 4 mois de l'arrivée de Prince chez moi! Je l'ai sorti de la rue le 13 octobre.
Il me gâte en ce moment. ça fait 3 nuits qu'il dort avec nous, je n'en reviens pas!

Il commence à bien se calmer (savoir écouter et la capacité de se concentrer). Il fait moins de bêtises de manière continue/permanente. Surtout, il arrive à ne plus systématiquement sauter sur mes 4 autres chats. Il le fait encore mais nettement moins. Gros progrès dans l'air!!! *pourvu que ça dure* car ce sont des hauts et des bas avec lui... et semaine prochaine, il reçoit sa primo-vaccination.
Bref, il grandit mais surtout intègre les "nouvelles règles" de vie, notamment la vie en communauté féline, c'est à dire l'enseignement qu'il n'a malheureusement pas reçu de sa maman ou de ses frères/sœurs. Et il intègre petit à petit ce que c'est que la douceur de vivre, le lâcher-prise, et ne pas être en permanence sur le qui-vive, ni réagir au moindre stimulis. Je suis contente de ne pas l'avoir amené au refuge, il évolue très positivement et commence à trouver sa paix intérieure et son équilibre. Et lorsque je rentre, il vient comme les autres à la porte d'entrée, pour faire et recevoir des câlins! Je suis contente qu'il soit entouré des miens, il apprend d'eux. Même Câline lui a fait quelques lélèches il y a qq jours et il s'est laissé faire. Il va devenir ce qu'il est: un bon chat! Là je commence à souffler enfin...

D'ailleurs, sure que dans sa vie d'avant, il mangeait et partageait les pâtes avec ses humains. Il en a mangé l'autre jour dans mon assiette: il a semblé reconnaître ce goût! ce n'était pas une découverte pour lui, c'était "naturel" et il en a mangé de suite comme il mangerait sa pâtée!!!
Revenir en haut Aller en bas
LNLA
Meilleur posteur du mois
Meilleur posteur du mois
LNLA

Messages : 33439
Localisation : Lille nord

MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   Jeu 14 Fév - 11:37

Super si ça se passe mieux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Risques liés au sevrage précoce du chaton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Risques liés au sevrage précoce du chaton
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Difficultés de "sevrage" de boutures d'azalées
» Sevrage des chevrettes...
» organisation du sevrage...
» Ophrys panormitana var praecox (Ophrys précoce )
» sevrage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur les chats, Happy Cats :: DISCUSSIONS AUTOUR DU CHAT :: Psycho chat-
Sauter vers: