Le Maine coon, un grand chat au caractère tout doux

Depuis 2011, le Maine coon occupe la première place du Top 10 des races de chats préférées des Français, suivant le palmarès établi par le LOOF (livre officiel des origines félines). Plus de 37 % des chats de race nés en 2019 étaient des Maine coon, devant le Sacré de Birmanie et le Bengal. Comment expliquer un tel engouement ? Est-ce seulement sa taille hors normes qui en fait un chat d’exception ? Ou bien peut-être son caractère docile qui fait de lui un compagnon de vie attachant ? Petite présentation d’un chat différent à plus d’un titre.

Le Maine coon, une morphologie qui en impose

Sa morphologie, c’est bien évidemment ce qui attire chez le Maine coon. Une morphologie hors normes qui en fait le plus grand chat au monde. Chez le Maine coon, tout est en taille XXL : un Maine coon mâle adulte pèse en moyenne entre 5 et 9 kg et peut mesurer un mètre du museau à la queue ! De par ses mensurations assez exceptionnelles, ce chat d’exception possède une musculature puissante et une poitrine large.

Quant à ses traits, ils sont particulièrement marqués, ce qui en fait un chat expressif. Sa tête et son museau sont plutôt de forme « carrés », ses yeux sont ovales et ses pommettes saillent.
Enfin, le Maine coon arbore une robe soyeuse et riche d’une importante palette de couleurs aux poils mi-longs.

La dernière particularité du Maine coon, plus ou moins marquée, reste la petite touffe de poils à la pointe des oreilles. Un peu à l’image du lynx. Une dernière caractéristique qui renforce l’aspect sauvage que l’on peut attribuer au Maine coon. Mais attention, il n’a de sauvage que l’apparence car ce chat est, en fait, d’une grande gentillesse.

Un chat adorable à tous les égards

Doux, paisible, tranquille, docile…Les qualificatifs ne manquent pas pour désigner ce grand chat. D’ailleurs ne dit-on pas que le Maine coon est un « doux géant » ? Il se montre en effet très affectueux, câlin envers ses maîtres (parfois presque trop!), il aime les caresses et apprécie la vie de famille. La présence d’autres animaux ne le gênent pas tout comme celle des enfants. Bref, l’animal de compagnie par excellence.

Ce caractère docile lui permet de s’adapter facilement à la vie à l’intérieur, même s’il ne dédaigne pas les sorties à l’extérieur, dans un jardin clos de préférence. S’il est habitué chaton, il se promène même facilement en laisse. Pour autant, le Maine coon n’est pas un chat particulièrement actif, il est même plutôt « planplan ». Et il se complaît dans ses moments de tranquillité.

Bien évidement, ces traits de caractère varient d’un chat à un autre. Mais, d’une façon générale, le Maine coon est un chat facile à vivre.

Comment s’occuper d’un Maine coon?

Facile à vivre, le Maine coon l’est. Pourtant il a besoin de quelques soins et attentions nécessaires à son bien-être.

D’abord, une alimentation variée et riche

Comme pour tous les chats, une nourriture, variée, équilibrée et de qualité, est gage de bonne santé pour votre chat. Que vous soyez nourriture sèche (croquettes), nourriture humide (pâtées, boulettes, bouchées, terrines…) ou encore bi-nutrition, c’est à dire un mix des deux, l’alimentation de votre chat doit être de qualité premium.

Au delà de ce simple constat, le Maine coon a tout de même des besoins nutritionnels spécifiques et bien choisir ses croquettes sera essentiel la santé et croisssance de votre maine coon . D’abord de par sa grande taille mais aussi de par sa croissance lente. En effet, le Maine coon a la particularité de rester chaton plus longtemps que les autres chats. Imaginez qu’il n’atteint sa taille adulte que vers l’âge de 2 à 3 ans ! Il faudra donc lui donner une nourriture adaptée aux chatons car riche en protéines pendant toute sa croissance.

Ensuite, les quantités devront être proportionnelles à sa taille. Le Maine coon est un gros mangeur et, de par ses caractéristiques physiques, les apports protéiniques seront supérieurs. L’idéal est donc de proposer à votre Maine coon une nourriture humide riche en viande ou en poisson, doublée d’une mise à disposition de croquettes. Et pas n’importe quelles croquettes au risque de voir votre Maine coon les gober. Les fabricants proposent désormais des croquettes plus grosses, adaptées à la mâchoire puissante de ce chat.

Ensuite, un brossage régulier

Le Maine coon a de longs poils soyeux. Jolis mais qui ont tendance à s’emmêler. Il faudra donc brosser régulièrement votre chat afin d’éviter les nœuds. De plus, en se léchant, votre Maine coon avalera moins de poils, une habitude vitale qui provoque parfois des occlusions intestinales;>/p>

Enfin, une attention portée à sa santé

Comme nombre de chats de race, le Maine coon peut avoir des prédispositions à quelques maladies. En particulier, la polykystose rénale, la dysplasie des hanches, l’amyotrophie spinale, et surtout la cardiomyopathie hypertrophique féline (CMH ou insuffisance cardiaque). Dans ce dernier cas, assurez-vous que les parents sont testés négatifs au CMH.

Juste une pointe d’histoire…

…pour comprendre l’origine de ce chat. Comme son nom l’indique, il serait originaire du Maine aux États-Unis, certainement issu d’un croisement entre des chats angoras et de robustes chats de ferme. En revanche, la référence au raton laveur (coon) ne peut être que légende. Le croisement entre un chat et un raton laveur ne paraissant que bien peu plausible !

Difficile donc de ne pas tomber sous le charme de ce Maine coon qui saura assurément trouver sa place dans toutes les configurations de famille ou de logement. Son caractère pacifique et son physique en font un chat populaire de par le monde entier.